Le Chili est un pays d’Amérique du Sud habité par près de 17 millions de personnes. Ce pays est situé sur la côte Pacifique, il est entouré par l’Argentine, la Bolivie et le Pérou. Dans l’article ci-dessous on découvrira un peu plus sur la géographie et le climat du Chili.

La situation géographique du Chili

Si vous voyez une carte du l’Amérique latine, le Chili c’est la longue bande de terre coincée entre la cordillère des Andes et l’Océan Pacifique. Pour cela, il est le pays le plus long du monde. Le Chili étend ses 4 300 km de long du Pérou (au Nord) au Cap Horn (au Sud). Par contre, ce pays est également très étroit puisque sa largeur moyenne ne dépasse pas les 180 kilomètres.

Le climat du Chili

On distingue 6 grandes régions climatiques au Chili dont le grand Nord où il y a le désert d’Atacama qui est le désert le plus aride du monde. Dans certains endroits, la dernière pluie date de 1935. Toutefois, il y fait très froid. Le Petit Nord quant à lui est une région semi-désertique qui fait office de zone de transition entre le grand Nord et les régions plus clémentes du sud. En ce qui est du centre où vit la majorité de la population chilienne, cette région jouit d’un climat méditerranéen toute l’année. Les étés y sont chauds et secs et les hivers, doux et pluvieux. Dans la région de Chiloé, il y a presque 300 jours de pluie par an. La Patagonie et la Terre de Feu sont balayées par des rafales de vent très violentes et froides venues de l’Antarctique. Et l’île de Pâques située au milieu du Pacifique, jouit d’un climat sub-tropical chaud toute l’année.

Les séismes

Le Chili est un pays où il y a des séismes fréquemment. En effet, la chaîne de volcans qui constitue la cordillère des Andes fait partie de la ceinture de feu du Pacifique, cette zone est réputée pour être très instable est fréquemment secouée par de violents séismes. De plus, au Chili, on dénombre plus de deux mille volcans, dont quarante-sept sont toujours actifs. Il faut savoir que le Chili a connu 5 des 20 séismes les plus violents enregistrés sur terre dont le dernier date du 16 septembre 2015. Par ailleurs, la secousse d’une magnitude de 8,3 degrés avait provoqué de nombreux dégâts sur la ville de Santiago.